Marcel Favre
Ecomusee
imprimerie des arts
Charles Pezzotti
bandeau

Accueil > 500 ans de la Réforme ... et l’imprimerie > La Réforme Suisse à Wittenberg

La Réforme Suisse à Wittenberg

mardi 13 juin 2017, par Kaspar von Hammerstein

Wittenberg, la presse
Wittenberg, la presse II

Pour les 500 ans de la Réforme, à Wittenberg, en Allemagne, lieu d’action du Réformateur Martin Luther, cette ville a organisée une exposition couvrant différents aspects en relation avec l’histoire et l’évolution de la réforme, jusqu’au présent jour. Les différents lieux d’exposition se répartissent sur toute la vieille ville de Wittenberg et de ses parcs. Ils sont regroupés en cinq environnements thématiques : Culture ; Globalisation ; Equité, Paix et Sauvegarde de la Création ; Jeunesse ; Religion et Œcuménisme.

Au milieu du secteur couvrant la culture, dans un magnifique parc, est installé le pavillon Suisse. Le projet de ce pavillon est soutenu par plusieurs organisations, notamment par la Fédération des Eglises protestantes de Suisse, l’Eglise catholique-romaine de Suisse, le Musée International de la Réforme de Genève, l’ambassade Suisse de Berlin, l’Eglise protestante de Zurich, et autres.

Le Pavillon est subdivisé en quatre secteurs :

- La véranda, ou les silhouettes de quatre réformateurs accueillent le visiteur, soit Zwingli, Calvin, Luther et Nicolas de Flüe ;

- Prophezy, la Bible de Zurich. Dans ce secteur la réforme suisse est expliquée au travers de différents textes et, sur un écran, est feuilleté un exemplaire de la Bible de Zurich, imprimé par l’imprimeur Froschauer en 1531 ;

- Froschauer, la presse à imprimer.

- L’angle artistique, l’ange de l’apocalypse. Dans cette espace sont montré des aspects plus artistiques de la Bible de Zurich, soit les gravures sur bois réalisées par Hans Holbein.

C’est dans l’espace Froschauer qu’une magnifique presse à imprimer, en bois, réalisée par Pierre-Yves Schenker, ébéniste d’Yverdon-les-Bains, est montrée. Sur cette presse, pendant la durée de l’exposition, est imprimé la Bible de Zurich, le Nouveau Testament comportant 200 pages, dans sa totalité. Par ailleurs, les visiteurs sont également invités à imprimer eux-mêmes une page. Cet exercice remporte un franc succès ! Voyant le résultat de leur travail, les visiteurs partent avec la page qu’ils ont imprimé et sont ravies !

Pour mettre cette activité en route, un collaborateur de l’Imprimerie des Arts a pu contribuer en apportant ses connaissances techniques de la typographie et de l’impression. A la fin de l’exposition, au moins un exemplaire, imprimé sur du papier fabriqué main, sera relié.

L’ébéniste Pierre-Yves Schenker a construit deux presses identiques, l’une étant installée à Wittenberg, l’autre au Musée International de la Réforme à Genève. Sur cette dernière, durant l’été 2017 et jusqu’à fin octobre, sera imprimé la traduction de Calvin de la Bible, l’Ancien et le Nouveau Testament, soit plus de 800 pages. Là également, les visiteurs peuvent essayer leur habilité en imprimant une page eux-mêmes.

Liens :

- La Réforme et l’imprimerie dans l’histoire

- La Réforme et l’imprimerie à Genève

- Musée international de la Réforme

- Max Dominicé, pasteur à St-Gervais et l’initiateur du MIR

- Musée virtuel de la Réforme

Portfolio