Marcel Favre
Ecomusee
imprimerie des arts
Charles Pezzotti
bandeau

Accueil > ARTISANS ET COMMERCANTS DE LA RUE DES CORPS-SAINTS > Fête des artisans et commerçants 2005 > Fête des artisans et commerçants du quartier, août 2005

Fête des artisans et commerçants du quartier, août 2005

jeudi 15 septembre 2005, par Victor Salamin

Le 26 - 27 août, le temps d’un week-end, les artisans et commerçants du quartier de Saint Gervais ont participé à la fête organisée par la Fédération des Artisans et Commerçants, avec le soutien de la Ville de Genève. Fête qui fut belle et fréquentée, hormis le samedi où la pluie fut de la partie.

..............................................................
.
.

Un Faubourg vivant par ses artisans et ses commerces

Le nom de Saint-Gervais est attaché à l’image d’un Faubourg populaire, riche de ses artisans passés. Certes la grande tradition des cabinotiers a quasi disparu : quelques petites échoppes d’horlogerie subsistent pourtant, ainsi que quelques artisans typographes, bijoutiers, quelques boutiques d’antiquaires, des commerces de détail et des bistrots qui maintiennent ce quartier vivant et veulent lui conserver une touche particulière.

La fête permit à chacun d’ouvrir sa boutique vers la rue et de l’animer. Des lignes de couleur aux sinuosités diverses servirent à baliser un parcours jalonné de musique, d’animations et de dégustations diverses.

L’Imprimerie des Arts proposa Bal musette et orgue de barbarie, une visite commentée de l’atelier et de son outillage traditionnel ainsi que l’impression de cartes de visites sur la rue.

Bar à cidre ambulant et dégustation d’absinthe (en hommage au Guguss’) furent à l’honneur.

Un quartier de mémoire

Poursuivant sa mission de mise en valeur du patrimoine de la typographie et de restitution de la mémoire du quartier,
suivant la proposition de Bruno Pesenti, des cartes
postales anciennes
de son impressionnante collection, furent agrandies numériquement par les soins de l’imprimerie.

Certaines furent collées au sol le long de la ligne de couleur et posées à l’endroit où elles furent prises autrefois permettant ainsi aux visiteurs de remonter le temps. Une exposition semblable de format plus important et bénéficiant d’un éclairage adéquat fut déroulée, dans le passage couvert jouxtant l’imprimerie. Ce fut l’occasion d’entendre le témoignage d’anciens qui purent se remémorer leur jeunesse dans un quartier dont l’architecture fut passablement bouleversée...

Notre photographe Alain Oger a saisi pour nous quelques-uns de ces instants.